Menu
ACCUEIL
  • entete blogue

Le stage d’études : un moment important de sa future carrière

jeudi, 30 juillet 2015.

Qu’il soit de cinq ou quinze semaines, le stage joue un rôle crucial dans la future carrière de l’étudiant. Il peut s’agir pour lui de son premier vrai contact avec son métier, de sa rencontre avec son prochain employeur ou de la découverte d’un nouveau milieu de vie. Ça peut être aussi l’occasion pour redécouvrir son coin de pays avec des yeux et une expérience différents (je parle par expérience, moi qui ne pensais jamais revenir travailler dans le coin quand je suis partie pour les études…).

Pour toutes ces raisons, et plusieurs autres, un programme afin d’inciter les étudiants à venir faire leur stage dans la région a été mis en place pour la première fois en 2006. L’objectif : créer des liens entre des jeunes sur le point d’obtenir leur diplôme et des employeurs ayant des besoins en main-d’oeuvre qualifiée. Jusqu’en 2012, ce sont 581 projets de stages qui ont été financés. Près des trois quarts des bénéficiaires affirmaient que le programme leur avait permis de créer des liens avec des employeurs potentiels. En 2012, plus de la moitié des stagiaires qui avaient terminé leurs études s’étaient établis dans la région.

EmilieTheriault2C’est le cas d’Émilie Thériault, aujourd’hui coordonnatrice de la Table consultative jeunesse de la MRC du Rocher-Percé. Étudiante de deuxième cycle en planification territoriale et développement local, Émilie souhaitait d’abord faire son stage en Argentine. Elle a finalement opté, en raison en partie du programme qui lui accordait une allocation hebdomadaire, de faire son stage en Gaspésie. Elle a passé deux mois à Place aux jeunes Haute-Gaspésie. Son stage lui a permis de découvrir une région et de se créer un réseau de contacts. Grâce à ce réseau, Émilie a décroché un contrat pour un remplacement au Carrefour jeunesse-emploi du Rocher-Percé et par la suite un autre remplacement l’attendait au CLD de l’endroit. Le coup de pouce reçu par le programme (… et un petit coup de pied pour découvrir une nouvelle région, dit-elle) a vraiment influencé son parcours professionnel.

 

OdreeRobichaudMême expérience pour Odrée Robichaud, originaire de Caplan qui s’était « exilée » à Sherbrooke pour y faire un baccalauréat en communication, rédaction et multimédia. « Lors de ma dernière année d’études, j’étais à la recherche d’une expérience de travail dans la région, pour renouer avec mes racines et me rapprocher de ma famille qui s’agrandissait à vue d’œil (neveux et nièces). Le Conseil de la culture de la Gaspésie m’a ouvert ses portes pour un stage de quatre mois. » Ce stage lui a permis de se créer un très bon réseau de contacts dans la Baie-des-Chaleurs et, par le fait même, de faciliter son retour en région. « J’ai eu l’occasion de côtoyer des gens qui ont vu un certain potentiel en moi et qui m’ont offert une opportunité d’emploi intéressante par la suite. Je me suis donc établie à Bonaventure à la fin de mon baccalauréat. Depuis, je suis devenue maman d’une belle grande fille et je suis heureuse de la qualité de vie que je peux lui offrir en Gaspésie », explique celle qui travaille maintenant comme chargée de projet pour l’entreprise Jolifish.

Pour la Montréalaise d’origine, mais Gaspésienne dans l’âme, Karina Espinoza-Rivière, le programme Mon stage d’études en région lui a permis « de vivre une expérience de travail dans un milieu enrichissant, en plus de me créer un réseau dans ma région d’adoption ». Karina a fait son baccalauréat en géographie environnementale à l’Université de Montréal. Sa mère est originaire de Caplan et elle venait passer ses vacances en Gaspésie. « Aussi loin que je peux me souvenir, j’ai toujours voulu venir vivre proche de ma famille. Afin de découvrir la région à l’âge adulte, j’ai fait un stage à la Fédération de l’UPA de la Gaspésie-Les Îles, où je travaille toujours. Faire mon stage dans la région m’a permis de rencontrer des gens passionnés et tout aussi passionnants, d’explorer la région et découvrir ce que je voulais vraiment faire comme travail. »

Le programme Mon stage d’études en région offre une allocation financière de 125 $ par semaine pour un stage réalisé en Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine à des étudiants, dont la formation correspond aux perspectives professionnelles de la région. Le soutien financier est accordé pour des stages d’études à temps plein d’une durée minimale de 5 semaines jusqu’à concurrence de 15 semaines. Pour toutes les informations sur le programme : gaspesieilesdelamadeleine.ca/stages.

***Important : votre demande doit être faite deux mois avant le début de votre stage.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

b emplois
b stage
b aide finance
b infolettre
b twitter bas
b facebook bas
b youtube bas
b instagram bas
b google bas
b linkind bas
b blogue
b vivez region

Stratégie d'établissement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine 2017 | Crédits