Menu
ACCUEIL
  • entete blogue

« CE SONT JUSTE DES VIEUX! » : MYTHE #5

mercredi, 24 avril 2013.

« CE SONT JUSTE DES VIEUX! » : MYTHE #5

- Notre région se vide!

- Ce sont juste des vieux, les jeunes s’en vont pour ne jamais revenir!

- On perd nos Gaspésiens/nos Madelinots!

Bon, bon, bon, bon… Discours entendu et, celui-là, souvent porté par des gens d’ici. L’explication est simple : vers la fin des années 1990 et le début des années 2000, la région – comme plusieurs autres d’ailleurs – a connu des crises qui ont mené à un exode massif, et ce, principalement des jeunes qui cherchaient un emploi à l’extérieur. Cette situation est un fait vécu et il est plus que compréhensible qu’elle reste ancrée dans l’imaginaire collectif. Toutefois – oui, il y a un « mais » -, la situation a évolué au cours des dix dernières années. Allons-y de quelques données, question que ce ne soit pas uniquement ma perception personnelle qui s’exprime.

La population de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine est certes vieillissante (âge moyen de 45 ans), comme c’est le cas pour l’ensemble du Québec d’ailleurs (âge moyen de 41 ans), mais depuis 2003-2004, on note un plus grand nombre d’établissements des jeunes de 25 à 34 ans que de départ des gens de cette même tranche d’âge. C’est le premier groupe d’âge qui a remis dans le positif notre solde migratoire régional avec 59 individus de plus à l’époque, chiffre qui s’élève à 72 personnes de 25 à 34 ans de plus dans la région pour l’année 2011-2012. C’est en 2009-2010 et 2010-2011, que la région en est arrivée à un solde migratoire positif, tous groupes d’âge et tous territoires confondus. On parle d’à peine une centaine d’individus de plus, mais il faut se ramener dans une échelle où notre région compte en tout et pour tout 93 000 habitants. Bien entendu, chez les 15 à 24 ans, les jeunes sont plus nombreux à quitter qu’à s’établir. Bien que nous ayons un cégep sur le territoire et des établissements de formation professionnelle et technique, plusieurs souhaitent tenter l’aventure ailleurs – qui n’a pas voulu profiter de l’occasion pour avoir l’impression d’être « libre », loin des parents?  – ou désirent suivre un programme qui n’est pas offert dans la région. De plus, comme nous n’avons pas d’université sur le territoire, cette situation n’est pas tellement surprenante.

Pour illustrer les chiffres plus concrètement, je te propose un exemple que je connais bien : celui de Cap-au-Renard, un village annexé à La Martre, en Haute-Gaspésie. Au dernier recensement « maison » – moi, des amis, un bout de papier et un crayon-, nous étions près de 60 « résidents permanents » à Cap-au-Renard, sur les quelques 250 résidents comptés au total en incluant ceux de La Martre. De ces 60, près d’une vingtaine se situent entre 20 et 40 ans et 15 autres sont ados, enfants ou bébés! Ce sondage maison sur un tout petit échantillon nous mène qu’en même à plus de 50 % de « jeunes » dans ce village. Et puis, de toute façon, je me permets de te sortir le cliché que l’âge, c’est dans la tête que ça se passe. Ainsi, nos « vieux » (pardon les amis, j’utilise le mot des mythes) sont bien plus jeunes que bien des jeunes. Bon, est-ce que je me perds un peu dans mes propos? Le mythe concerne les âges écrits sur les papiers officiels… L’exemple de Cap-au-Renard est somme toute exceptionnel dans le portrait québécois, j’en conviens. Toutefois, sans compter des statistiques aussi fortes que celles-ci, je pense à l’installation importante de jeunes à Mont-Louis, Sainte-Anne-des-Monts, Carleton, Bonaventure, Gaspé, Fatima, Val d’Espoir… et j’en passe, comme autres exemples inspirants et dynamiques.

Et toi, quelle est la situation dans ton village?

Pour de l’information sur le solde migratoire, tu peux consulter le site de l’Institut de la Statistique du Québec.

Pour des portraits de jeunes établis dans la région, visite le Portail jeunesse.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

b emplois
b stage
b aide finance
b infolettre
b twitter bas
b facebook bas
b youtube bas
b instagram bas
b google bas
b linkind bas
b blogue
b vivez region

Stratégie d'établissement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine 2017 | Crédits