Menu
ACCUEIL
  • entete blogue

« LANCER SON ENTREPRISE, CE N’EST PAS POSSIBLE » : MYTHE #8

mardi, 14 mai 2013.

« LANCER SON ENTREPRISE, CE N’EST PAS POSSIBLE » : MYTHE #8

Tu rêves d’être ton propre patron, d’avoir ton entreprise, mais tu te dis qu’en Gaspésie ou aux Îles-de-la-Madeleine, ce n’est pas possible. La population est trop petite, ça ne sera pas rentable et tu vas finir par faire faillite. Vraiment?

Depuis mon retour en région, il y a dix ans, j’ai vu (et encouragé!) plusieurs nouvelles entreprises qui ont démarré sur la péninsule ou sur l’archipel. Des entreprises privées, des coopératives, des travailleurs autonomes… Leurs formes varient, mais l’objectif des propriétaires demeure le même, soit d’avoir une entreprise rentable dans la région afin de pouvoir demeurer ici. Il est vrai que j’ai vu aussi des entreprises fermer leurs portes, malheureusement. Mais ce n’est pas la majorité, selon moi. Ma vision est-elle fausse? Selon le portrait régional en entrepreneuriat réalisé en 2010 par la Fondation en entrepreneurship, le taux d’entreprises qui a fermé ses portes au cours des années précédentes dans la région est en deçà de la moyenne provinciale. Bonne nouvelle alors!

Les entreprises qui voient le jour en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine sont principalement des microentreprises et des petites entreprises. Elles sont dans des secteurs variés : production agroalimentaire, commerce de détail, design, restauration, fabrication, service-conseil, etc. Si vous parlez aux entrepreneurs qui ont fait le saut, ils vous diront que la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine sont des terres vierges dans plusieurs domaines et qu’il ne suffit que de saisir l’opportunité pour combler le vide et répondre aux besoins de la population. Certains vous diront aussi qu’il est plus facile de se démarquer ici que dans les grands centres, où la compétition est plus présente. Selon le portrait de la Fondation en entrepreneurship, la région se positionne moins bien dans les intentions de se lancer en affaires. Mais si l’on prend la chose positivement, ça veut donc dire qu’il y a moins de concurrence directe.

Tu n’es pas certain de vouloir lancer une nouvelle entreprise avec tout ce que ça implique? As-tu pensé à reprendre une entreprise existante? Près des deux tiers des entrepreneurs de la région prendront leur retraite au cours des prochaines années. Reprendre une entreprise, c’est reprendre un marché et une clientèle établis. Ça peut réduire le stress pour un nouvel entrepreneur.

Tu hésites à te lancer en affaires et tu veux des conseils ou un accompagnement, il y a plusieurs ressources disponibles dans la région.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

b emplois
b stage
b aide finance
b infolettre
b twitter bas
b facebook bas
b youtube bas
b instagram bas
b google bas
b linkind bas
b blogue
b vivez region

Stratégie d'établissement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine 2017 | Crédits